dimanche 6 décembre 2015

Bûche ultra légère chocolat intense - insert vanille

La période de Noël est officiellement lancée chez Une part de Plus! Aujourd'hui pour un repas de famille, j'ai amené cette nouvelle bûche.


Cette année je voulais faire les choses comme il faut! J'ai enfin acheté une gouttière à bûche en silicone et des tapis reliefs :-)
Pour les baptiser, j'ai choisi de commencer par une recette assez simple, et avec des parfums qui fonctionnent toujours, la vanille et le chocolat. J'ai trouvé mon bonheur chez Chef Nini!
J'ai réalisé son biscuit cuillère (une première pour moi) et sa mousse au chocolat. Pour la crème brûlée j'ai utilisé ma recette fétiche, et j'ai réalisé une déco différente. Le tapis relief n'a pas très bien fonctionné avec ce type de mousse qui était ultra légère et mousseuse... je le saurais pour la prochaine fois!
Attention : il vous faudra réaliser la bûche la veille, et l'insert crème brûlée vanille l'avant veille.
Cette bûche ne pourra pas être congelée étant donné que l'insert l'a déjà été.

Pour info, si vous cherchez à vous équiper, j'ai acheté la gouttière à bûche, le tapis et le moule à mini-bûches ICI

Mini-moule à bûche utilisé pour l'insert
Tapis relief
Gouttière à bûche silicone

 Ingrédients :

* Crème brûlée :

- 35cl de crème liquide

- 10cl de lait
- 90g de sucre en poudre
- 5 jaunes d’œufs (vous pouvez utilisez les blancs pour faire des meringues en décoration!)
- 1 gousse de vanille (pour moi une des excellentes gousses de mon partenaire Cap d'ambre vanille)



* Mousse au chocolat :
- 6 œufs
- 7 c. à c. de sucre en poudre
- 150g de chocolat noir 70%
- 1 pincée de sel

* Biscuit cuillère :
- 2 œufs
- 20g + 35g de sucre
- 65g de farine
- 1 c. à c. rase de levure chimique
- 1 pincée de sel 
- Sucre glace

* Craquant au chocolat  :
- 30g de chocolat noir 70%


Préparation :

L'avant-veille

*La crème brûlée :

Allumer le four à 95°C.
Couper la gousse de vanille dans le sens de la longueur.
Racler les graines dans le lait et faire chauffer dans une casserole à feu doux.
Pendant ce temps, fouetter énergiquement dans un saladier les jaunes d’œufs et le sucre en poudre afin que le mélange blanchisse.
Puis incorporer la crème liquide bien froide et mélanger.
Enfin, ajouter le lait chaud et bien mélanger le tout.

Répartir délicatement la crème dans les mini moules à bûche et mettre au four pendant 1h15 à 95°C puis 30 minutes à 120°C.
Les crèmes doivent être tremblantes et juste prises.
Une fois cuite, laisser refroidir complètement, puis placer au congélateur pour 12h (une nuit).
 
 La veille

*Le biscuit cuillère :

Mesurer les dimensions de votre moule à l'envers, et tracer au crayon ces dimensions sur une feuille de papier sulfurisé. Retourner le papier sulfurisé, et le placer sur une plaque allant au four.
Cela vous servira d'indicateur pour coucher le biscuit cuillère.

Dans un récipient, fouetter les jaunes d’œufs avec les 20g de sucre jusqu'à blanchiment.
Monter les blancs en neige avec une pincée de sel. Quand le mélange commence à mousser, verser progressivement les 35g de sucre.
Une fois les blancs fermes, les ajouter délicatement aux jaunes avec une spatule.
Ajouter ensuite la farine et la levure que vous aurez tamisé au préalable.
 
Préchauffer le four à 180°C.
 
A l'aide d'une poche à douille de 10mm, faire des bâtons collés les uns aux autres sur toute la longueur de l'indicateur tracé au crayon. Dépasser un peu de chaque côté afin de permettre une découpe bien propre ensuite.
Saupoudrer de sucre glace et laisser reposer 10mm, puis enfourner 10 à 15min (selon votre four). Bien surveiller la cuisson, le biscuit doit légèrement dorer.
Laisser refroidir, puis saupoudrer à nouveau de sucre glace. 
A l'aide d'un grand couteau, couper le biscuit à la dimension de votre moule à bûche.
Réserver.

* La mousse au chocolat :
Faire fondre le chocolat au bain-marie. 
Fouetter les jaunes d'oeufs et le sucre jusqu'à blanchiment.
Ajouter le chocolat aux jaunes en plusieurs fois, tout en fouettant le mélange.
Monter les blancs en neige avec la pincée de sel. Ils doivent être bien fermes.
Prélever une cuillère des blancs, et l'ajouter au mélange chocolaté. Fouetter énergiquement pour détendre la préparation.
Ensuite, à l'aide d'une spatule, ajouter progressivement le reste des blancs, et mélanger délicatement pour ne pas casser les blancs.: en partant du centre, remonter la masse et tourner le saladier. Continuer ainsi jusqu'à l'obtention d'un mélange mousseux et homogène.

* Craquant au chocolat :
Au bain marie, faire fondre les 30g de chocolat noir. Placer dans une poche à douille ou un stylo à décorer.

* Le montage :

Démouler les inserts de crème brûlée et vérifier si en les mettant bout à bout, ils rentrent dans votre moule. Sinon recouper l'un des inserts pour être aux bonnes dimensions.

Selon le moule que vous utilisez, placer une feuille de rhodoïd au fond.

Dans le moule à bûche, verser la moitié de la mousse au chocolat à l'aide d'une poche à douille. Puis verser des filets de chocolat fondu. En refroidissant, cela fera des pépites de chocolat croquant. Déposer ensuite les inserts congelés bout à bout sans trop enfoncer. Puis verser le reste de mousse au chocolat. Si besoin, égaliser à l'aide d'une spatule.
Déposer ensuite par dessus le biscuit cuillère face bombée sur la mousse et appuyer légèrement. Si le biscuit dépasse une peu du moule, ce n'est pas grave. Placer un plat et des poids dessus pour faire pression, et placer au réfrigérateur pour au moins 12h.

* La décoration :

Démouler délicatement votre bûche et placez la sur une semelle à bûche ou un plat de service.

Décorer selon vos goût et talents! Pour ma part il fallait que je fasse du rapide, alors j'ai utilisé des boules de chocolat blanc Lindor, et des perles dorées en sucre. Simple mais efficace!

Puis placer au frais jusqu'au moment de servir!
 

Bonne dégustation!!!

dimanche 29 novembre 2015

Le grillé aux pommes de C'est ma fournée!

Je suis depuis longtemps déjà les gourmandises que Valérie partage gentiment avec nous sur son blog C'est ma fournée!. Et jeudi dernier, sa nouvelle recette m'a tapé dans l’œil! Je devais absolument la réaliser au plus vite, tellement elle me faisait envie! Alors par ce dimanche maussade, je me suis tranquillement lancée, histoire que chéri et moi ayons un bon goûter à se mettre sous la dent! Et je dois dire que nous avons été conquis! La recette est simple et rapide, il faut le dire, mais tellement réconfortante! Non pas que , comme Valérie, ça me ramène en enfance, car moi, les grillés aux pommes, j'avoue, ça me parle pas! Mais cette odeur pomme/vanille qui embaume soudainement la maison, et cette onctuosité de la compote mêlée au croustillant de la pâte feuilletée doré! juste MIAM! Alors merci Valérie! Et bien sûr, vous trouverez sa recette sur son blog, ou bien ci-dessous!


Ingrédients (pour 3 grillés aux pommes rectangulaires d'environ 7x14cm chacun) :

- 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre

- 2 grosses pommes Golden

- Les graines d'une belle gousse de vanille (pour moi celles de mon partenaire http://www.capambrevanille.fr/)

- 10g de sucre en poudre (ou de sucre vanillé si vous n'avez pas de vanille)
Pour le nappage :
- 1 sachet de préparation pour nappage
- sucre
- eau
Matériel spécifique : 
Un rouleau à losange 

Préparation :
En premier lieu, il faut réaliser une compote de pommes vanillée.
Et là, surprise! Valérie nous propose une recette ultra rapide, au micro-ondes! 
Peler les deux pommes et les couper en fines tranches. Puis placer ces tranches dans un saladier pouvant passer au micro-ondes. Mettre au four micro-ondes 10 minutes à puissance maximale. On obtiendra alors une compote avec très peu d'humidité, ce qui permettra de ne pas mouiller la pâte durant la cuisson.
Une fois les pommes cuites, ajouter les graines de vanille et le sucre. Mélanger rapidement, puis mixer le mélange à l'aide d'un mixer plongeant. Vous allez obtenir une compote assez épaisse, mais c'est normal :)
Il faut alors laisser la compote refroidir au maximum, pour faciliter les étapes suivantes.


Préchauffer le four à 180° chaleur tournante, grille au centre.

Dérouler la pâte feuilletée, et couper les bords pour obtenir un carré.
Découper ensuite une bande dans ce carré, au 2/3 de ce dernier.
Vous obtenez donc un petit rectangle, et un grand, qui fait le double du petit.
Dans la petit bande, passer le rouleau à losange en appuyant fortement. Placer la bande de pâte sur une plaque, et la placer 5 minutes au congélateur (cela permettra de la manipuler plus aisément après).
A l'aide d'une fourchette, piquer la surface de l'autre rectangle de pâte, pour éviter qu'elle ne gonfle à la cuisson. Etaler ensuite la compote dessus, en laissant environ 1cm de libre tout le tour et le déposer sur une plaque, perforée si possible.

Sortir la petite bande de pâte du congélateur, et écarter délicatement les losanges réalisés à l'aide du rouleau. Déposer ensuite sur la compote, et appuyer légèrement sur les bords pour souder un peu les deux extrémités.

Enfourner pour 30 à 40min selon votre four. Bien surveiller la cuisson. Il faut vous fier au croisillons sur la compote, qui doivent être bien dorés. Les croisillons sur les bords vont noircir, c'est normal, on les coupera ensuite!
Sortir le grillé au pommes du four, et parer les bords pour avoir un rectangle propre et net, puis laisser refroidir sur une grille.


Pour le nappage, suivre les indications sur le sachet, en divisant les proportions en 4, car il en faut très peu. Une fois tiédi, à l'aide d'un pinceau, l'étaler sur toute la surface du grillé. 
Puis, avec un grand couteau bien aiguisé, couper trois beaux rectangles égaux.

Déguster!!!


MIAM merci Valérie!!!

N.B. : Sur le blog de Valérie, des conseils plus détaillés et la recette en image!

jeudi 26 novembre 2015

Bûche caramel au beurre salé, vanille, pommes et spéculos

Me voilà de retour, après un petit moment d'absence. J'ai déménagé, et je prend mes marques dans une toute nouvelle cuisine :) alors j'ai moins cuisiné ces derniers temps, mais je vais reprendre!
En attendant, le temps passe, et dans un mois déjà, Noël! Cela fait longtemps que je veux poster cette recette de bûche réalisée l'année dernière, mais je n'en avais pas eu l'occasion! Poster une recette de bûche en juillet, pas très inspirant me direz vous!
Cette formidable recette, je l'ai trouvé chez Confession d'une accro à la cuisine, et je dois dire que rien que d'y penser j'en ai encore l'eau à la bouche! Même si je débute encore dans la confection de bûches autres que roulées, c'est à ce jour la meilleure que j'ai pu faire et déguster! Et je dois dire que si je ne voulais pas varier les plaisirs, je la referai d'emblée cette année!


Cette bûche est composée de tout ce que j'aime : une mousse au caramel au beurre salé, qui recouvre une crème brûlée à la vanille, tapissée de pommes caramélisées, le tout reposant sur un biscuit spéculoos maison. C'est ultra léger et frais! Je l'ai réalisée dans un moule à cake et j'ai ajouté un glaçage miroir au caramel (mon premier glaçage miroir, qui comme vous pouvez le voir ne fut pas parfait!). De plus, étant donné qu'elle doit être congelée, elle peut être réalisée à l'avance!

Je n'ai rien changé à la recette initiale, hormis l'ajout du miroir, et comme elle était très clairement expliquée je vous la laisse telle quelle!

Pour un moule à cake de 28cm de long (soit 10pers environ):

Préparation: 1h 10
Cuisson: 1h 20
Repos: 3 à 4h

Pour la crème brûlée vanille:
- 3 jaunes d'oeufs
- 60 g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1 gousse de vanille
- 10 cl de lait
- 30 cl de crème liquide

Pour le biscuit spéculoos:
- 250 g de farine
- 150 g de sucre vergeoise ou cassonade
- 150 g de beurre mou
- 2 cc de cannelle
- 1 cc de 4 épices
- 1 pincée de sel
- 5 g de levure chimique

Pour les pommes caramélisées:
- 2 pommes
- 40 g de sucre
- 15 g de beurre

 Pour la mousse au caramel au beurre salé:
- 30 cl + 10 cl de crème fleurette
- 100 g de sucre
- 75 g de beurre salé
- 2 jaunes d'oeufs
- 3 feuilles de gélatine (soit 6g)

Pour le glaçage miroir :
- 175g de sucre semoule
- 175g d'eau
- 150g de crème liquide
- 12g de Maïzena
- 4 feuilles de gélatine


Préparer la crème brûlée vanille:
Préchauffer le four à 100° (th. 3/4).
Dans un saladier, fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre et le sucre vanillé jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Dans une casserole, verser la crème et le lait. A l'aide d'un couteau pointu, ouvrir la gousse de vanille en 2, gratter pour récupérer les graines noires à l'intérieur. Mettre les graines ainsi que la gousse dans la casserole. Porter à ébullition.
Ôter la gousse de vanille. Verser le mélange lait-crème doucement sur les œufs en fouettant vivement pour éviter que les œufs ne cuisent. Tapisser de fond du moule à cake que vous utiliserez (ou un autre identique) avec du film étirable qui passe au four. Verser le mélange obtenu dans ce moule et enfourner pour 45 mn environ.
La crème est cuite quand elle est prise sur les bords mais encore légèrement tremblotante au milieu. Laisser refroidir avant de placer au congélateur.

Préparer le biscuit spéculoos:
Dans le bol d'un robot (avec une lame), placer la farine, le sucre, la levure, les épices et le beurre coupé en dés. Mixer par à-coups* jusqu'à obtenir une poudre fine. Former avec ces miettes une boule, en ajoutant si nécessaire 1 à 2 c. à s. maxi d'eau très froide. Enrouler dans du film étirable et placer au réfrigérateur pendant 1h.
Préchauffer le four à 180° (th.6). Étaler la pâte sur du papier cuisson sur environ 3 mm d'épaisseur de façon à former un cadre plus grand* que celui de votre moule. Enfourner pour 15 mn. A la sortie du four, recouper votre biscuit encore chaud à la dimension la plus large de votre moule (le biscuit viendra recouvrir les mousses et sera donc sur le dessus du moule). Laisser refroidir.

N.B. : Pour la cuisson du spéculoos, ici encore l'idéal serait d'avoir un cadre de la taille du moule à bûche et de le laisser en place le temps de la cuisson. En effet en cuisant, le biscuit va avoir tendance à s'étaler, donc pas la peine de la couper avant cuisson aux bonnes dimensions. Coupez-le après. Par contre, sachez qu'à la sortie du four, le biscuit est encore un peu mou, mais qu'en refroidissant, il va durcir. Pour cette raison, je vous conseille de le couper tant qu'il est encore chaud. Vous pouvez bien sûr le couper froid, mais cela sera plus difficile, d'autant que le biscuit devient un peu "friable".

Préparer les pommes caramélisées:
Éplucher les pommes, ôter la partie centrale. Les couper en bâtonnets.
Dans une poêle, mettre le sucre avec le beurre à chauffer sur feu moyen. Lorsque le mélange caramélise, ajouter les pommes. A cause de la différence de température, le caramel va peut être durcir. Laisser sur le feu en remuant doucement avec une cuillère en bois, pour que le caramel fonde et que les pommes soient bien enrobées. Retirer du feu et laisser refroidir.

Préparer la mousse au caramel au beurre salé:
Placer 30 cl de crème liquide dans un cul de poule au réfrigérateur avec le fouet pour que l'ensemble soit bien froid.
Faire tremper les feuilles de gélatine dans un grand volume d'eau froide pendant 15 à 20 mn.
Faire chauffer les 10 cl de crème restants.
Battre les jaunes d'oeufs en omelette dans un saladier.
Dans une casserole, faire fondre le sucre en ajoutant éventuellement un petit peu d'eau. Lorsque le sucre a pris une jolie teinte  caramel, retirer du feu et ajouter le beurre en parcelles tout en remuant. Verser ensuite la crème chaude et bien remuer. Éventuellement, si le caramel a durci, le remettre sur feu doux pour le faire fondre.
Verser la caramel sur les jaunes d'oeufs tout en fouettant vivement. Remettre sur feu doux et laisser épaissir jusqu'à ce que le mélange nappe la cuillère (même technique que pour une crème anglaise). Hors du feu, ajouter la gélatine essorée entre vos doigts puis mélanger jusqu'à ce que la crème au caramel soit homogène. Laisser tiédir.
Monter la crème liquide bien froide en chantilly mousseuse*. Incorporer la crème anglaise au caramel délicatement, à l'aide d'une maryse de façon à ne pas faire retomber la chantilly.

Montage:
Si vous utilisez le même moule que celui dans lequel vous avez fait prendre la crème brûlée : démouler délicatement la crème brûlée congelée, en soulevant le film transparent. Replacer la crème au congélateur jusqu'à son utilisation. Nettoyer le moule.

Dans le moule à cake recouvert de film étirable, verser la moitié de la mousse au caramel au beurre salé. Placer au congélateur 15mn environ pour faire prendre. Étaler au centre et sur toute la longueur de la bûche des pommes caramélisées. Remettre quelques cuillères de mousse, puis placer la crème brûlée vanille encore congelée. Presser légèrement pour faire sortir les éventuelles bulles d'air. Recouvrir avec le restant de mousse, puis fermer la bûche avec le biscuit spéculoos.
Placer au congélateur pour que l'ensemble prenne pendant au moins 1 à 2 h, l'idéal étant une nuit complète.

Le glaçage miroir : 
Étant donné que c'était mon premier glaçage miroir, je me suis renseignée avant de me lancer et j'ai trouvé cette super vidéo que je vous recommande : https://www.youtube.com/watch?v=YgTJyYTQdug

Faire tremper la gélatine dans un bol d'eau froide.
Faire un caramel à sec : faire chauffer une casserole à fond épais, et y verser environ la moitié du sucre, qui va commencer à caraméliser. Remuer régulièrement avec une spatule en bois. Lorsque le sucre est fondu et caramélisé, ajouter au fur et à mesure le reste du sucre. Cuire le caramel jusqu'à ce que tous les grains de sucre aient fondu.
Baisser le feu au minimum, puis en faisant bien attention décuire le caramel c'est à dire ajouter peu à peu l'eau tout en remuant (attention aux éclaboussures!). Garder un petit peu d'eau pour la mélanger à la Maïzena. Bien mélanger l'eau et la Maïzena pour pouvoir l'incorporer facilement au caramel sans avoir de grumeaux. L'ajouter en une fois au caramel.
Ensuite, cuire la fécule comme une crème pâtissière : porter le caramel à ébullition pendant une trentaine de secondes, tout en remuant sans cesse avec un fouet.
Ajouter ensuite la crème en une fois puis la gélatine essorée. Stopper la cuisson.
Laisser refroidir le glaçage à environ 25°.


Sortir la bûche du congélateur, la démouler délicatement et ôter le film.
La poser délicatement sur une grille. Placer une plaque à rebord sous cette grille pour pouvoir récupérer l’excédent de glaçage.
Remuer le glaçage puis le couler délicatement une première fois sur l'intégralité de la bûche.
Comme la bûche est bien froide, la glaçage va prendre immédiatement.
Récupérer le glaçage superflu dans la plaque, et renouveller l'opération si vous le jugez nécessaire.
Pour ma part, mon glaçage n'est pas joli car j'ai oublié de le remuer avant utilisation et il avait légèrement pris, ce qui donne cet aspect avec des grumeaux!

Une fois la bûche bien recouverte, la placer délicatement toujours, sur une semelle à bûche ou bien un plat de service, et la placer au réfrigérateur, idéalement avec une boîte pour la protéger.

Finition:
Faire fondre du chocolat et le couler sur une feuille de transfert pour chocolat. Laisser durcir à température ambiante. Lorsque le chocolat à durci, couper selon la forme souhaitée et décoller délicatement le film.
Décorer ensuite avec les morceaux de chocolat imprimés et quelques brisures de biscuit spéculos. Servir aussitôt!

lundi 12 octobre 2015

Pomme en robe feuilletée, coeur coulant caramel au beurre salé

Si vous avez lu l'article précédent, vous comprendrez rapidement que j'ai dérivé l'idée de la poire feuilletée! Je me suis dis que ça ne devait pas être mauvais de faire le même concept mais en associant la pomme et le caramel au beurre salé! Et effectivement, c'est divin!!! Cela fait penser aux pommes au four, mais en une version tellement gourmande et jolie!



Ingrédients pour 4 personnes :
- 4 belles pommes
- 2 pâtes feuilletées
- 1 c.à.c. d'extrait de vanille
- 1 petit bâton de cannelle
- 140g de sucre de canne
- 1L d'eau
- 1 jaune d'oeuf
- 4 cuillères à soupe de caramel au beurre salé

Préparation :

Mettre dans une casserole l'eau, la cassonade, l'extrait de vanille et le bâton de cannelle. Porter à ébullition.
Pendant ce temps, peler et évider les pommes à l'aide d'un vide-pomme. Conserver la tige. Couper la base des pommes pour qu'elles tiennent debout.
Plonger les pommes dans le sirop bouillant, et laisser cuire une dizaine de minutes.
Les égoutter délicatement, et laisser refroidir complétement.

Préchauffer le four à 180°C.

Dérouler la première pâte feuilletée, et à l'aide d'un emporte pièce, ou d'un verre, découper des cercles légèrement supérieurs au diamètre des pommes (environ 1cm) et d'autres d'environ 2cm de diamètre.
Poser chaque pomme sur un grand disque de pâte, et faire adhérer les deux. Cela permettra de retenir le caramel.
A l'aide d"une poche à douille, remplir le cœur des pommes de caramel.

Dans la seconde pâte, couper des bandes d'environ 1,5cm de largeur.
Prendre un ruban de pâte et le faire tourner autour des pommes en commençant par le bas, en vous collant au disque feuilleté sous la pomme. Déposer ensuite sur le dessus le petit disque de pâte feuilletée, puis enfoncer les tiges conservées auparavant.
A ce moment là, si vous le souhaitez, vous pouvez découper de la décoration dans les chutes de pâte feuilletée, comme pour moi, des feuilles.
Pour les fixer, j'ai légèrement mouiller un endroit, et poser la feuille avec une légère pression.

Dorer au jaune d'oeuf, et enfourner pour 20-25min. La pâte feuilletée doit être bien dorée.


Laisser tiédir, et servir... rolala ce cœur coulant... moi je fond!!!

dimanche 11 octobre 2015

Poire en robe feuilletée et sa surprise chocolatée

Moi qui n'aime pas trop la poire habituellement, je ne sais pas ce qu'il m'arrive cette année, mais j'ai envie de la cuisiner sous toutes les formes! J'ai vu passer cette idée sur Facebook, et j'ai trouvée l'idée du chocolat surprise génial! Alors j'ai testé!
J'ai fait pocher mes poires dans un sirop sucre de cannes / vanille / cannelle.
Tout le monde a adoré! Il faut dire que l'association poire-chocolat marche toujours!


Ingrédients pour 4 personnes :
- 4 belles poires
- 2 pâtes feuilletées
- 1 c.à.c. d'extrait de vanille
- 1 petit bâton de cannelle
- 140g de sucre de canne
- 1L d'eau
- 1 jaune d'oeuf
- 100g de chocolat noir

Préparation :

Mettre dans une casserole l'eau, la cassonade, l'extrait de vanille et le bâton de cannelle. Porter à ébullition.
Pendant ce temps, peler et évider les poires à l'aide d'un vide-pomme. Conserver la tige. Couper la base des poires pour qu'elles tiennent debout.
Plonger les poires dans le sirop bouillant, et laisser cuire une dizaine de minutes.
Les égoutter délicatement, et laisser refroidir complétement.

Préchauffer le four à 180°C.

Dérouler la première pâte feuilletée, et à l'aide d'un emporte pièce, ou d'un verre, découper des cercles légèrement supérieurs au diamètre des poires (environ 1cm) et d'autres d'environ 2cm de diamètre.
Poser chaque poire sur un grand disque de pâte, et faire adhérer les deux. Cela permettra de retenir le chocolat fondu.
Faire fondre le chocolat, et à l'aide d"une poche à douille, remplir le cœur des poires de chocolat.

Dans la seconde pâte, couper des bandes d'environ 1,5cm de largeur.
Prendre un ruban de pâte et le faire tourner autour des poires en commençant par le bas, en vous collant au disque feuilleté sous la poire. Déposer ensuite sur le dessus le petit disque de pâte feuilletée, puis enfoncer les tiges conservées auparavant.
A ce moment là, si vous le souhaitez, vous pouvez découper de la décoration dans les chutes de pâte feuilletée, comme pour moi, des feuilles.
Pour les fixer, j'ai légèrement mouiller un endroit, et poser la feuille avec une légère pression.

Dorer au jaune d'oeuf, et enfourner pour 20-25min. La pâte feuilletée doit être bien dorée.

Laisser tiédir, et servir... pourquoi pas avec une boule de glace vanille :-)


Vos invités seront surpris par ce cœur coulant au chocolat! Effet garanti!!!

jeudi 8 octobre 2015

La Forêt Noire

Coucou mes gourmands. Je sais que ce n'est plus la saison des cerises mais on peut avoir envie d'une bonne forêt noire toute l'année! Ce doux mélange de chocolat, de chantilly et de cerises, on ne résiste pas! Et puis, visuellement, on peut facilement avoir un chouette résultat, alors que la recette n'est pas compliquée! Donc je vous propose ma version de la forêt noire, faite à l'aide de différentes recettes. Pour ma part, je suis une grande fan de la chantilly au mascarpone, c'est donc tout naturellement que j'ai choisi de partir là-dessus pour ce gâteau.


Ingrédients pour une forêt noire de 20cm de diamètre :


- 1 bocal de cerises aux sirop
- 150 gr de copeaux de chocolat

*Génoise au chocolat :
- 6 œufs
- 120g de sucre en poudre
- 30g de maïzena
- 30g de farine
- 50g de cacao amer
- 1 sachet de levure chimique

*Chantilly au mascarpone :
- 250g de mascarpone
- 250g de crème fleurette liquide 30% matière grasse minimum
- 1 sachet de Chantifix
- 50g de sucre glace


Préparation :

Étape 1 : la génoise au chocolat :

Préchauffer le four à 180°C.
Séparer les blancs des jaunes, et fouettez ces derniers avec le sucre.
Lorsque le mélange devient bien mousseux, ajouter la maïzena, la farine, la levure et le cacao. Bien mélanger jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène.
Monter les blancs en neige bien fermes, et les incorporer délicatement au mélange précédent.
Bien beurrer un moule de Ø26cm, et y verser la pâte.
Enfourner pour environ 30-35min. Surveiller la cuisson à l'aide d'un couteau.

Bien laisser la génoise refroidir avant de démouler (plusieurs heures), sinon celle-ci risque de partir en miettes au moment du découpage.


Étape 2 : la chantilly mascarpone

Une demi-heure avant de monter la chantilly, mettre la crème et le mascarpone dans un bol et placer le bol et le fouet au congélateur. Pendant ce temps, mélanger le sucre glace et le sachet de Chantifix.
Monter la crème en chantilly, une fois qu'elle commence à bien prendre, ajouter le mélange Chantifix / sucre glace. Continuer de fouetter jusqu'à l'obtention d'une crème fouettée aérée.


Étape 3 : Montage du gâteau :

Égoutter les cerises, en prenant soin de garder le sirop te diviser les cerises en 2 parts égales en gardant une dizaines de cerise pour la décoration.

Préparer le sirop pour imbiber la génoise : il suffit de récupérer un peu de sirop des cerises et si vous le souhaitez, ajouter un peu d'alcool type Kirsch (pour une forêt noire version adulte!).

A l'aide d'un couteau à pain, couper délicatement et patiemment la génoise en 3 disques.
Déposer le premier disque sur un plat, imbiber le généreusement de sirop. Tartiner une bonne couche de chantilly puis parsemer la première moitié des cerises. Recouvrir avec le second disque et renouveler l'opération.
Puis déposer la dernière tranche de génoise. Recouvrir  le gâteau avec la chantilly restante (pour ma part à l'aide de deux poches à douille, dont l'une avec de la chantilly colorée avec du colorant alimentaire). Décorer avec les cerises et le chocolat noir râpé.

Placer le gâteau au frigo jusqu'au moment de servir.



dimanche 4 octobre 2015

L'ananas Victoria fait son show!

Mon homme étant Réunionnais, il est naturellement fan des fruits exotiques, comme par exemple l'ananas Victoria, tout droit venu de son île natale. L'autre jour il a voulu en acheté un, et j'avais depuis quelques temps envie de tester une recette que j'avais vaguement en tête. Alors finalement, je me suis lancée et j'ai réalisé au feeling ce petit dessert à l'assiette. J'aurais pu intitulé cet article dessert exotique je crois : ananas, rhum, vanille.... un combo gagnant pour mon Réunionnais!


Ingrédients : (Pour 4 personnes)

- 1 ananas Victoria
- 180g de biscuits sablés type Mc Vitie's
- 100g de beurre doux fondu
- 30g de beurre salé
- 20g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 10 ml de rhum ambré
- Glace vanille

Préparation :

Couper l'ananas aux deux extrémités, l'éplucher et retirer l'arête centrale. Ensuite, le couper en petits cubes.
Dans une poêle, faire fondre le beurre salé, et mettre le feu bien vif. Ajouter alors l'ananas, les 20g de sucre et le sachet de sucre vanillé. Laisser caraméliser environ 5m, le jus que l'ananas rend va s'évaporer. Lorsque les cubes sont caramélisés, ajouter le rhum et faire flamber (avec précaution!).
Couper le feu, et laisser refroidir.

Pendant ce temps, dans un hachoir, mettre les sablés et mixer. Une fois la poudre de sablés obtenue, ajouter le beurre fondu et mixer à nouveau.
Déposer le mélange au fond de vos emporte-pièces, et bien tasser, avec un verre par exemple.
Placer au frais pour une vingtaine de minutes, le temps que le sablé se solidifie.

Lorsque les sablés sont pris, et l'ananas bien refroidi, déposer sur le sablé une couche d'ananas.
Au moment de servir, décercler et ajouter par dessus une boule de glace vanille.


Bon appétit!

Mes premiers pains au chocolat

Bonjour bonjour! Nous sommes dimanche matin, l'occasion de faire un super petit déj en amoureux ou en famille! Je vous propose une recette de pains au chocolat maison, que j'ai réalisé il y a un petit moment déjà... Alors certes, c'est une recette qui prend énormément de temps donc pour aujourd'hui... c'est loupé! Mais pourquoi ne pas la tester le week-end prochain?! Quand on se lance pour la première, cela parait insurmontable, et j'ai longtemps attendu avant de m'y coller. Mais en suivant bien cette recette, et en m'armant de patience, j'étais plutôt fière pour une première! Alors à votre tour!


Ingrédients :
- 500 g de farine
- 20 g de levure de boulanger fraiche
- 2 cc de sel
- 50 g de sucre semoule
- 125ml de lait tiède
- 125 ml d'eau froide
- 50 g de beurre mou
- 250 g de beurre (pour le tourage)
- Bâtonnets de chocolat

Préparation :
Mettre tous les ingrédients dans votre robot pâtissier en faisant attention à ne pas se faire toucher, sel et levure de boulanger et pétrir 3 minutes maximum (il ne faut pas que votre pâte prenne trop de force au pétrissage, sinon elle sera élastique, et dure à étaler ...).

Laisser cette détrempe à température ambiante 1h avec film pour protéger.
Dégazer rapidement , refilmer et mettre au frais 1h.
Étaler le beurre de tourage dans un papier sulfurisé afin d'obtenir un carré d'environ 15/15 cm
et le mettre au frais à coté de la détrempe.
Après 1 h de frigo, sortir le pâton et le beurre.
Étaler le pâton et renfermer totalement le beurre de tourage à l’intérieur (allez voir des vidéos Youtube pour vous aider, c'est beaucoup plus claire ensuite!)
Remettre le tout au frigo 1/2 h environ.
Ensuite procéder aux tours.... faire un tour double , remettre au frais, faire un tour simple remettre au frais. La encore je me suis aidée de vidéos sur le net!
Étaler votre pâton et faire les formes pains au chocolat ou croissants au choix

Dorer à l’œuf une première fois

Laisser à température ambiante (2 bonnes heures, voir plus)  ou en étuve a 28 ° maximum (45 minutes environ)

Dorer à nouveau avant d'enfourner une dizaine de minutes à 180°C.... bien surveiller la cuisson.


Attention : si durant les tours, le beurre sort de la pâte, remettre le tout au frigo immédiatement.
Personnellement, durant la cuisson, il y a du beurre qui a coulé, mais le résultat était quand même très concluant!

samedi 3 octobre 2015

Tarte aux pommes et caramel au beurre salé

On continu avec les fruits de saison, et cette fois je vous propose une tarte aux pommes, version caramel au beurre salé! Simple et rapide, mais ça change de la traditionnelle tarte aux pommes...


Ingrédients :
- 1 pâte feuilletée
- 2 grosses pommes ou 3 petites
- 1 petit pot de caramel au beurre salé (maison ou acheté)
- Quelques noisettes de beurre

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C.
Dérouler la pâte feuilletée et la placer dans un moule à tarte.
A l'aide d'une cuillère (ou bien comme moi, d'une poche à douille), déposer au fond de la tarte un peu de caramel au beurre salé :



Peler les pommes, et les couper en rondelles assez fines, puis déposer ces dernières sur le caramel.
Mettre deux cuillères à soupe de caramel dans un petit récipient, et faire fondre au micro-ondes 30 secondes. Le caramel doit être liquide.
A l'aide d'un pinceau, badigeonner les rondelles de pomme de caramel liquide.
Parsemer la tarte de quelques noisettes de beurre et enfourner pour environ 25 minutes.
Lorsque la tarte est bien dorée, la sortir du four, et badigeonner une seconde fois de caramel liquide. Cela lui donnera un aspect bien brillant!
Déguster tiède ou froid, et pourquoi pas avec une boule de glace vanille!





Cake aux poires vanillé

Me revoilà après un petit moment d'absence... J'ai pas mal pâtissé dernièrement, mais pas eu le temps (où le courage...) de tout vous poster! Pour le moment je reviens avec une recette facile et de saison!
Moi qui n'ai jamais été fan de la poire, depuis quelques temps je me laisse séduire... et quand j'ai vu le cake aux poires entières de Cuisine Addict, je n'ai pas pu résister, il a fallu que je teste! Il y a longtemps que je connais l’astuce de laisser la poire entière dans un gâteau pour le côté design, et avec l'automne et la saison des poires, c'est le moment idéal pour réaliser ce délicieux cake!
Je partage donc la recette de Sandra, avec mes quelques modifications!


Ingrédients :

- 100 g de beurre mou
- 90 g de sucre en poudre
- 3 oeufs
- 1 c.à.c d'arôme vanille
- 200 g de farine
- 1/2 sachet de levure
- 2 c.à.s. de lait
- 3 poires


Préparation :

Préchauffer le four à 180°.

Dans un saladier, fouetter le beurre bien mou et le sucre.
Ajouter les oeufs un à un et bien mélanger, puis l'arôme vanille.
Ajouter la farine et la levure et et continuer de mélanger pour obtenir un mélange bien homogène.
Verser le lait, et l'incorporer à la pâte pour la détendre un peu.

Déposer la pâte dans un moule à cake beurré.

Couper les poires à la base, et les peler. Moi je les ai rapidement évidé à l'aide d'un vide-pomme, afin de ne pas avoir de pépins dans le cake. Enfoncer les poires dans la pâte, et enfourner pour environ 35min (chez moi la cuisson à pris environ 50 min, donc surveiller régulièrement la cuisson en enfonçant une lame dans le cake. Il est cuit lorsqu'elle ressort propre).



Verdict : l'association de la vanille et de la poire est excellente, et ce moelleux... mmmm! Nous l'avons dégusté encore tiède, un pur régal!

A très vite!



vendredi 14 août 2015

Petits gratins courgettes lardons mozzarella

C'est la saison des courgettes! Alors pour les chanceux qui ont le jardin rempli de courgettes, mais pour les autres aussi, voici une petite recette sympa que je fais depuis quelques années déjà, idéale en entrée ou en accompagnement!


A l'époque je m'étais inspirée ici.


Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 200g de lardons (nature pour moi)
- 1/2 oignon
- 2 grosses courgettes
- 2 boules de mozzarella
- 1 c. à s. d'ail semoule
- 2 c. à s. d'huile d'olive
- Sel / poivre


Préparation :


Laver et sécher les courgettes puis les couper en dés.
Dans une poêle ou casserole anti-adhésive, faire chauffer l'huile d'olive et y faire dorer rapidement l'ail, puis ajouter les dés de courgettes.
Faire revenir les courgettes une quinzaine de minutes, jusqu'à ce que l'eau rendue par les courgettes se soit évaporée.
Parallèlement, dans une autre poêle, faire dorer les lardons et l'oignon émincé.

Préchauffer le four à 180°C.

Dans des petits ramequins, placer une couche de courgettes.


Puis une couche du mélange lardons/oignons


puis recouvrir avec des tranches de mozzarella.


Enfourner une dizaine de minute pour faire fondre et dorer la mozzarella, qui va généreusement épouser le mélange du dessous.
Et voilà c'est prêt, plus qu'à servir!



Bon appétit!!




Petits flans de courgettes à la moutarde

Une nouvelle recette de saison, légère et délicieuse!

Je l'ai trouvée ici.
J'ai servi ces petits flans chauds avec un filet mignon, c'était un repas très sympa!


Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 2 courgettes
- 2 œufs
- 20cl de crème liquide
- 1 c. à s. d'huile d'olive
- 1 c. à s. de thym sec
- 10 g de beurre
- 1 c. à soupe de moutarde forte
- Sel / poivre

Laver et couper les courgettes en petits cubes.

Faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle. Faire revenir les courgettes 10 minutes à feu doux en remuant. Saler et poivrer.

Verser les courgettes dans le bol d'un mixeur avec la crème, les œufs, la moutarde et le thym.
Mixer jusqu’à l’obtention d’une purée un peu liquide.

Préchauffer le four à 180°C.

Beurrer quatre ramequins. Y verser la préparation à la courgette. Mettre les ramequins dans un plat à four creux. Verser un verre d’eau dans le fond du plat et enfourner.
Faire cuire 35 minutes environ.

Piquer les flans avec la lame d’un couteau. Elle doit ressortir propre.
Sortir les ramequins du four, les laisser légèrement tiédir pour pouvoir les démouler sur les assiettes ou bien servir dans les ramequins immédiatement.


jeudi 13 août 2015

Filet mignon de porc chèvre/miel en croûte

Une recette que j'affectionne particulièrement, pour ses saveurs grâce au mélange du filet mignon et  bacon, alliés à la superbe association chèvre/miel, mais aussi pour certains souvenirs qui vont avec ce plat...


J'ai réalisé cette recette au feeling, pour un repas entre amis, et elle a fait sensation... la plus belle des récompenses :)


Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 1 filet mignon de porc
- 5 tranches de filet de bacon à griller
- 1 fromage de chèvre frais type "Petit Billy"
- 2 c. à s. de miel
- 1 pâte feuilletée
- 1 jaune d'œuf
- Herbes de Provence


Préparation :


Déposer le filet mignon sur une planche. L'inciser sur toute la longueur pour l'entrouvrir et y déposer du fromage frais (en mettre le maximum sans que ça ne déforme trop le filet une fois refermé).

Dans une poêle chaude, déposer deux cuillères à soupe de miel et y faire dorer le filet mignon sur toute les faces avec les herbes de Provence. Ne pas mettre le feu trop vif, le miel brûle vite. Si besoin, mettre un peu d'eau pour faire un jus, et avec une cuillère, arroser régulièrement le filet de ce jus.


Une fois que le filet est bien doré et parfumé au miel, couper le feu, et à l'aide de cure-dents, ou bien d'une ficelle alimentaire, enrober le filet mignon de bacon. Saisir à nouveau le filet, rapidement sur toutes les faces pour dorer légèrement le bacon.

Déposer le filet sur du papier absorbant pour qu'il ne mouille pas trop la pâte feuilletée ensuite. Laisser refroidir un peu.


Lorsque le filet est tiède, sur une plaque, dérouler la pâte feuilletée.
Préchauffer le four à 180°.
Poser le filet au centre de la pâte et rabattre le premier grand côté dessus. A l'aide d'un pinceau, mouiller le dessus de la pâte posé sur le filet, et venir déposer l'autre côté par dessus. Le filet est donc complétement entouré.
Rabattre les extrémités de la pâte sous le filet de façon à l'enfermer complètement.

A ce moment là, si vous le souhaitez, il est possible de réaliser des motifs sur la pâte, délicatement avec la pointe d'un couteau (comme pour une galette des rois).

Dans un petit récipient, battre le jaune d'œuf avec une cuillère à café d'eau, puis à l'aide d'un pinceau, dorer la pâte feuilletée.

Enfourner à mi-hauteur pour 30 - 35 min. La pâte feuilletée doit être bien dorée.


A la sortie du four, découper délicatement les parts, et servir immédiatement.
Pour ma part, je l'avais accompagné de pâtes fraîches aux champignons et à la crème!


Un R-E-G-A-L!
Hein Aziz? <3

dimanche 9 août 2015

Tartelettes feuilletées aux abricots

Une recette simple et rapide, résultat d'une envie subite de tarte aux abricots!
Je n'en avais jamais fait jusque là, alors je suis allée m'inspirer chez Requia, qui vantait la rapidité de sa recette! Et bien je valide!!


Ingrédients (pour 6 tartelettes) :
- 6 abricots
- 1 pâte feuilletée
- 1 grosse cuillère à soupe de poudre d'amande
- 1 cuillère à soupe de sucre de canne
- 3 cuillères à soupe de sucre en poudre
- 10g de beurre



Préparation :

Préchauffer le four à 180°C.
Dérouler la pâte feuilletée et y découper 6 parts (pour moi pâte feuilletée ronde, donc 4 rectangles et 2 triangles). Placer chaque morceau de pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Faire fondre le beurre, et à l'aide d'un pinceau, badigeonner le centre des tartelettes de beurre fondu (laisser une bande de 1cm sur le contour). Mettre de côté le beurre fondu restant.

Dans un bol, mélanger la poudre d'amande, le sucre de canne, et une cuillère à soupe de sucre en poudre, et déposer également de ce mélange sur les centres de tartelettes.
Laver et découper les abricots, et disposer les tranches sur les tartelettes. Badigeonner rapidement les abricots de beurre, puis saupoudrer du reste de sucre en poudre.

Enfourner pour 15 minutes environ. Les tartelettes doivent être bien dorées.
Déguster tiède ou froid. 
Et c'est tout! Résultat? Une tartelette individuelle estivale, croustillante et légèrement acidulée! Miam!






dimanche 5 juillet 2015

Quiche aux courgettes et chèvre frais

La saison des courgettes a commencé, et pour l'occasion je vous propose la recette de cette quiche très fraîche!


Ingrédients :
- 1 pâte brisée
- 1 grande courgette ou deux petites
- 20 cl de crème fraîche
- 3 oeufs
- 150g de chèvre frais type Chavroux
- Herbes de Provences
- Sel, poivre

Préparation :


Couper la courgette rondelles et les cuires à la vapeur pendant 15 à 20 minutes.
A la fin de la cuisson vapeur, mettre le four à préchauffer à 180°.

Pendant ce temps, étaler la pâte brisée dans un moule à tarte et la piquer avec une fourchette.
Déposer les courgettes dessus bien à plat.


Dans un bol mélangez la crème, le chèvre frais, les œufs, le sel et le poivre.
Verser cette préparation sur les courgettes et parsemer d'un peu d'herbes de Provence.
Enfourner pour 30 à 40 minutes.
Servir chaud ou tiède avec une bonne petite salade verte!

Bonap'!



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...