jeudi 27 novembre 2014

LA MEILLEURE TARTE AUX CITRON

Avant j'aimais pas la meringue. Mais ça c’était avant... Avant LA tarte au citron meringuée.
Venant de déménager, et ayant désormais une super cuisine, je me mets tête de faire un dessert qui déchire pour ma crémaillère en famille. Je cherche, je lis des tonnes de recettes, et puis je tombe sur ELLE. Ca y est, je le sais, mon challenge ce sera ELLE.
Cette perle, je l'ai trouvé chez http://lolotteetcflexis.canalblog.com/archives/2014/07/26/30314650.html. Et puis comme je suis pas pénible du tout, j'ai eu envie de la changer un peu!
Donc j'ai pris une autre recette de sablé breton et une meringue que j'avais dénicher je sais plus trop où...
Et voilà le résultat, qui a eu un franc succès, même auprès de monsieur qui n'aime, parait-il, pas la tarte au citron!



Ingrédients :

Sablé breton de Philippe Conticini
- 125g de farine
- 175g de beurre demi-sel pommade
- 90g de sucre glace
- 2 jaunes d’œufs (garder les blancs pour la meringue)
- 80g de poudre d'amande
- 1 pincée de fleur de sel
- 2 c. à s. de confiture de fraise

Crème au citron
- 3 citrons jaunes
- 180g de sucre
- 3 oeufs
- 30g de beurre
- 2 feuilles de gélatine

Meringue
- 100g de sucre
- 2 blancs d'oeufs
1/2 cc de levure chimique

Matériel spécifique nécessaire :
- un cercle de 22cm
- un moule silicone demi-sphère
- un chalumeau
- une poche à douille
- une douille cannelée
- (un zesteur)


1) Préparation du sablé breton :
Dans la cuve du robot, verser le sucre glace, la poudre d'amandes et le beurre pommade (sorti du réfrigérateur 1 heure avant) qui doit être très mou (presque fondu).

Battre à vitesse moyenne à l'aide du fouet.

Quand le mélange est homogène, ajouter les jaunes d’œufs, puis la farine, et tout à la fin, la fleur de sel.

Fouetter alors l'ensemble une ultime fois, à vitesse élevée (10), pendant quelques secondes.

Verser la pâte dans un cercle de 22cm de diamètre posé sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et lisser le plus possible à la spatule.
Enfourner pour 30 minutes environ à 170°. Le sablé doit être bien doré et encore moelleux. Il durcit en refroidissant.

Laisser refroidir complétement avant de décercler et manipuler le sablé avec délicatesse!

2) Préparation de la crème au citron :

Réhydrater les feuilles de gélatine dans de l'eau froide durant 8 à 10 minutes.
Prélever le zeste d'un citron avec un zesteur (pour pouvoir décorer le Fantastik) puis prélever le zeste d'un deuxième citron avec une râpe et presser ensuite les 3 citrons.
Dans une casserole, mettre les œufs et le sucre fouetter pendant une bonne minute au batteur.
Ajouter ensuite le jus des citrons, le zeste prélevé avec la râpe et cuire sur feu doux pendant 5-6 minutes (le mélange doit être chaud, mais ne doit pas bouillir).
Ajouter le beurre et la gélatine essorée, fouetter quelques secondes et au besoin passer le tout au mixeur plongeant.
Répartir dans les empreintes demi-sphères (deux tailles différentes pour moi) préalablement posées sur une plaque et ensuite faire prendre au congélateur au moins 2 bonnes heures voire la veille.
Une fois le sablé breton refroidi le démouler, étaler une fine couche de confiture de fraises puis démouler des mini demi-sphères de citron et poser à votre guise sur le sablé.


Réserver au frais.

3) Préparation de la meringue

Commencer à battre les blancs d’œufs. Quand ils commencent à être fermes, incorporer le mélange sucre/levure progressivement.
Quand le mélange est ferme et brillant, arrêter le fouet.

4 Montage final 

Placer délicatement le sablé sur un plat à service.
Mettre la meringue dans une poche à douille munie d'une douille cannelée, et décorer le fantastik selon votre inspiration.

Colorer la meringue au chalumeau, puis parsemer de zestes de citrons prélevés auparavant au zesteur.

Réserver au frais jusqu'à la dégustation!



mardi 25 novembre 2014

Bûche roulée traditionnelle à la chantilly

Coucou les gourmands,

Hier je vous présentais une recette un peu originale pour vos desserts de fête.
Aujourd'hui je reviens sur une base plus traditionnelle que je décline depuis plusieurs années, et qui surprend à chaque fois par sa légèrement, contrairement à la bûche à la crème au beurre assez riche!
Dans un mois pile il sera Noël! Alors pensez à cette bûche :)




Voici la recette :

Pour le biscuit :
- 6 oeufs
- 150g de sucre
- 150g de farine
- 1/2 sachet de levure
- 1 pincée de sel

Pour la chantilly :
- 30cl de crème liquide entière ou 30% minimum (fleurette)
- 150g de chocolat noir pâtissier
- 150g de brisures de framboises

Pour le glaçage :
- 150 g de chocolat à dessert
- 25 g de beurre
- 3 cuillères à soupe de crème liquide

 Chantilly :
Faire fondre le chocolat au bain-marie. Lorsque celui-ci est bien fondu, laisser tiédir puis monter la crème fouettée (pas trop serrée) au batteur ou au robot. Lorsque la crème est ferme, ralentir le batteur, et faire couler délicatement le long de la parois le chocolat tiède.
Lorsque le mélange est fait, réserver au frais.


Génoise :
Préchauffer le four à 180°.
Séparer les blancs des jaunes. Mélanger les jaunes avec le sucre jusqu'à blanchiment. Ajouter la farine et la levure.
Monter les blancs en neige avec une pincée de sel et les incorporer délicatement à la préparation précédente.
Recouvrir une plaque d'une feuille de papier sulfurisée, et verser la préparation en faisant des bord bien réguliers.

Enfourner pour 8-10 minutes en surveillant bien. Le biscuit doit être légèrement doré.
A la sortie, humidifier légèrement un torchon, l'étaler sur la table ou le plan de travail, et retourner le biscuit dessus. Retirer le papier cuisson, et rouler délicatement le biscuit encore chaud. Laisser reposer 2-3 minutes. Puis dérouler le torchon et laisser refroidir le biscuit.

Lorsque le biscuit est complétement refroidit, y étaler uniformément la chantilly au chocolat, et parsemer de framboises.
Puis rouler délicatement le biscuit et le parer (couper chaque bout).
Réserver au frais.

Glaçage :
Préparez le glaçage en chauffant 150 g de chocolat avec 25 g de beurre et 3 cuillères à soupe de crème liquide.

 Répartir le glaçage sur la bûche, et avec le dos d'une fourchette, tracer rapidement des rayures.

Décorer selon vos goûts et réserver au frais quelques heures...puis déguster!!

A très vite!








lundi 24 novembre 2014

Buche légère façon Panna cotta

Bonjour à tous :)
Noël arrive et on commence à réfléchir à nos futurs menus de fêtes!
Alors je vous présente cette buche revisitée façon panna cotta, qui a pour avantage d'être très légère en fin de repas assez lourd!



Une base chocolatée, un bon goût de vanille et des coulis au choix, une recette qui plaira probablement à vos invités, comme elles ont plus à mes amis et à ma famille lorsque je l'ai réalisé il y a deux ans! Et cela change du traditionnel roulé si vous n'avez pas de moule à buche.

En effet, pour cette recette, pas besoin de moule spécial bûche, un moule à cake standard convient parfaitement.

La recette :

- 12 gavottes
- 125g de chocolat noir
- 60g de chocolat praliné ou caramel Nestlé
- 10g de gélatine (soit 5-6 feuilles)
- 10 cl de lait
- 50 cl de crème liquide type fleurette
- 100g de sucre en poudre
- de la vanille en poudre ou arôme ou une gousse entière
- du coulis au choix (caramel, fraise, framboise ou plus exotique... mangue, passion...)

1) La base
Dans une casserole ou au micro onde, faire fondre les chocolats.
Pendant ce temps, dans un petit saladier, émietter les gavottes.
Lorsque le chocolat est fondu et lisse, le verser sur les gavottes et bien mélanger, puis étaler en un rectangle un peu plus grand que votre moule à cake sur une épaisseur d'un cm maximum. Réserver au frais.

2) La crème panna cotta
Mettre la gélatine à gonfler dans de l'eau froide.
Dans une casserole, mélanger la crème et le lait, ajouter la vanille selon votre préférence (goût plus ou moins prononcé).
Amener le mélange à ébullition, puis laisser infuser 10 minutes hors du feu.
Incorporer la gélatine avec deux cuillerées à soupe d'eau, à la crème encore chaude pour qu'elle fonde.
Ajouter le sucre et laisser fondre.
Chemiser un moule à cake de papier film transparent, et y verser la préparation chaude. Après complet refroidissement, placer au réfrigérateur pour au moins 4h.

3) Le montage
Sortir le rectangle de chocolat aux gavottes.
Placer dessus votre moule à l'envers (c'est à dire la partie la plus large vers le bas) et découper délicatement avec un grand couteau le socle.
Positionner la base sur un plat à service.
Démouler délicatement la panna cotta, et la placer sur la base chocolatée.



4) Le service

Au moment de la dégustation, couper des tranches de bûche et napper (ou pas!) de coulis au choix.

J'espère que vous apprécierez autant que nous!


Voici également une petite variante que j'ai réalisé, version chocolat oranges confites


Pour cela, ajouter 100g de chocolat noir pâtissier à la crème, au lait et à la vanille et faire fondre puis porter le mélange à ébullition.
Au même moment que vous ajoutez le sucre, verser des petits dés d'oranges confites.
Un régal!


Des bisous!



jeudi 20 novembre 2014

Escalopes de dinde panées

Hello tout le monde !

Aujourd’hui je vous fais passer une petite recette toute simple, et rapide. Rien de bien extravagant, mais ça fonctionne et c’est peu cher ! Dans la famille, étant d’origines italiennes, nous mangeons souvent des escalopes de veau à la milanaise. Ici j’ai juste revisité la recette de ma maman avec des escalopes de dindes, beaucoup moins chères.



Ingrédients (pour 4 personnes) :

-          4 escalopes de dindes 
-          2 jaunes d’œufs 
-          1 cuillère à soupe d’eau 
-          Chapelure fine 
-          Sel/poivre
-          Beurre

Préparation :

Déposer les escalopes sur une planche et avec une casserole lourde ou un attendrisseur de viande, taper les escalopes pour bien les aplatir.
Dans une assiette creuse, déposer les jaunes d’œufs avec la cuillère à soupe d’eau et battre à la fourchette.
Dans une autre assiette, verser de la chapelure fine.

Saler et poivrer une escalope, la passer dans le jaune d’œufs (il faut que l’escalope entière est trempé) puis dans la chapelure d’un côté puis de l’autre.
Réserver sur une assiette, et procéder de la même façon pour les autres escalopes.

Dans une poêle, faire fondre un bon morceau de beurre, et une fois bien chaud, déposer les escalope pendant 5-6 minutes, puis les retourner et les laisser à nouveau quelques minutes.

Servez chaud ou tiède, avec des pâtes ou des légumes.

Bon appétit !

mercredi 19 novembre 2014

Pain cocotte délicieux et rapide

Bonjour Bonjour,
 
Voici une nouvelle recette réalisée en début de semaine, qui a conquis mon cœur ! Le pain cocotte assez rapide, pour lequel voici tout de suite la recette que je n’ai pas du tout modifié par rapport à l’originale tellement elle est bonne (j’en profite pour remercier le Groupe Kitchenaid sur Facebook, duquel me vient cette super recette !) :



Ingrédients :
-          300g d’eau tiède
-          Levure de boulanger 10g sèche ou 25g fraiche
-          500g de farine
-          10g de sel

Préparation :

Mettre l’eau et la levure dans le bol muni de la feuille et mélanger vitesse 2 jusqu’à dissolution de la levure.
Echanger la feuille contre le crochet, puis verser la farine et le sel en dernier.
Pétrir environ 2 minutes jusqu’à obtenir une boule homogène.
Laisser pousser dans le bol à 30° pendant 1h. Il faut que la pâte ait doublé de volume.
Ensuite, dégazer la pâte puis former une boule.
La poser dans une cocotte (en fonte pour moi), chemisée au préalable de papier sulfurisé.
Grigner le pain (l’inciser), le mouiller avec les mains, et mettre un peu de farine pour faire joli à la fin.
Fermer la cocotte et la mettre dans le four froid à 240° pendant 20minutes.
Enlever le couvercle et terminer la cuisson, environ 10 à 12minutes, pour un pain joliment doré !


Je me suis régalé, avec de bonnes tartines au Nutella au petit déj ! A votre tour !

mardi 18 novembre 2014

Pizza aux ravioles du Dauphiné

Bonjour à tous.

Afin de changer de la traditionnelle tomate mozza, j’ai décidé de me lancer dans une pizza plus originale, une pizza aux ravioles du Dauphiné, comme l’on trouve souvent ici dans les pizzerias du coin.

Voici donc cette recette super gourmande, que mon homme et moi avons dévoré ! 


Ingrédients :

-          Une pâte à pizza maison ou achetée
-          Un petit pot de crème fraîche
-          Une barquette de 250g de ravioles
-          1 boule de mozzarelle
-          150g de lardons fumés ou natures
-          Gruyère râpé
-          Ail semoule
-          Persil haché


Préparation :

Préchauffer le four à 180°.
Etaler la pâte à pizza sur la plaque.
A l’aide d’une cuillère à soupe, répartir la crème fraîche sur la pâte (en garder deux cuillères à soupe pour la fin), en veillant à laisser un centimètre et demi de contour sans crème.
Et déposer ensuite les ravioles dépiécées, les lardons, et des tranches de mozzarella.
Saupoudrer d’ail semoule et de persil.
Remettre deux cuillères à soupe de crème et l’étaler.
Parsemer de gruyère râpé, et enfourner pour environ 25 minutes.



Comme vous pouvez le constater, c’est une recette assez… grasse ! Mais une fois de temps en temps, elle est tellement bonne que c’est permis !

Bonne soirée!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...